le Grand Dijon
Regards sur ...
 Institution
 Territoire & Attractivité
 24 communes
 Cité de la gastron...
 Capitale touristiq...
 Les Climats de Bou...
 Domaine viticole d...
 Le périurbain agri...
 Atouts
 Géographie
 Le SCOT
A votre service
Divia
Piscine
Latitude 21
Site Trions Nos Dechets
Zenith Dijon
Dijon

Liens
Documents
Chiffres clés
Contact
Cartographie


mer. 29 mars 2017
 
Découvrir  
  Accueil / Regards sur ... / Territoire & Attractivité / Le SCOT / ETUDES ANNEXES
 
  Etudes annexes / Consommation foncière
 Alimentation en eau potableEtude sur l'habitat compact
 > Consommation foncière <

Etude sur l'analyse de la consommation foncière
sur le territoire du SCOT du dijonnais
 

Le Grenelle de l'environnement a fait de la préservation du foncier un enjeu majeur, en s'inscrivant dans une logique de réduction de la consommation de l'espace et non plus dans une gestion économe de ce dernier. Les documents d'urbanisme, outils de planification et d'aménagement du territoire, sont apparus comme un échelon incontournable pour répondre à ce nouvel objectif. Ainsi, les SCoT, qui doivent être compatibles avec le Grenelle de l'environnement au plus tard le 1er janvier 2017, doivent désormais procéder à une analyse de la consommation d'espaces naturels, agricoles et forestiers au cours des dix années précédant l'approbation du schéma, définir des objectifs chiffrés de limitation de cette consommation et les justifier.

En parallèle, le SCoT du Dijonnais doit faire l'objet d'un suivi et d'une évaluation, afin de mesurer les effets de ce dernier. Ce bilan nécessite la définition de différents indicateurs et la construction d'un véritable observatoire.

Pour répondre à ces deux enjeux, le Syndicat mixte a réalisé une étude sur l'analyse de la consommation foncière à l'échelle du SCoT qui permet de comprendre les mutations en cours durant la période 2006-2010, en quantifiant et qualifiant les espaces consommés et les espaces urbanisés.

Téléchargez le guide Quelle consommation foncière sur le territoire du SCoT du Dijonnais ? (Juin 2014)