le Grand Dijon
Regards sur ...
 Institution
 Territoire & Attractivité
 24 communes
 Cité de la gastron...
 Capitale touristiq...
 Les Climats de Bou...
 Domaine viticole d...
 Le périurbain agri...
 Atouts
 Géographie
 Le SCOT
A votre service
Divia
Piscine
Latitude 21
Site Trions Nos Dechets
Zenith Dijon
Dijon

Liens
Documents
Chiffres clés
Contact
Cartographie


sam. 10 décembre 2016
 
Découvrir  
  Accueil / Regards sur ... / Territoire & Attractivité / ATOUTS
 
  Dijon Métropole
 Au coeur de l'Europe> Dijon Métropole <

Au cœur du triangle Paris-Lyon-Strasbourg, à l’intersection des axes de communication nord-sud et est-ouest de l’Europe, Dijon s’impose comme une ville accessible, active et à taille humaine.

Trois atouts clés pour tout entrepreneur ou investisseur. Avec plus de 250 000 habitants à l'échelle de son agglomération, Dijon affiche ses ambitions : figurer parmi les grandes métropoles françaises. Les nouveaux quartiers d’affaires et d’habitation sortent de terre. De nouveaux équipements publics vont renforcer son rayonnement de capitale régionale (piscine olympique, grand stade, musée des Beaux-Arts,…). Dijon monte, Dijon séduit ! Par sa main-d’œuvre formée et disponible, par sa position géographique stratégique, par son offre culturelle de haut niveau, par la beauté de son centre historique, par la présence d’une université pluridisciplinaire et de grandes écoles ou encore par la qualité de sa gastronomie et des vins de Bourgogne.

Une capitale régionale encore plus accessible
Au carrefour des axes venant de Paris, de Lyon, de Lorraine et d'Alsace, la région dijonnaise voit passer 50 % du fret ferroviaire français. Desservie par un TGV qui la place à 1h40 de Paris (et une desserte renforcée vers Roissy) et à 3 heures de Marseille, elle se situe au carrefour de quatre autoroutes. Le TGV Rhin-Rhône ouvre la capitale bourguignonne vers les régions dynamiques de l’axe rhénan – Alsace, Suisse, Allemagne. D’ores et déjà, les perspectives sont prometteuses, sur le plan économique ou touristique.
300 hectares pour accueillir les entreprises
Au total, 300 hectares ont été ciblés et sont en cours d'aménagement, pour l'accueil des entreprises sur le territoire du Grand Dijon. Aux portes du centre-ville, Clemenceau s'impose comme une "City à la Dijonnaise", avec 47 000 mètres carrés de bureaux ; au nord, Valmy qui continue sont extension. Le technopole Mazen-Sully a pris de la consistance aux abords de la rocade tandis que les anciennes zones industrielles retrouvent des couleurs. Et déjà se dessinent le pôle agro-environnement de Bretenière et, sur plus de 100 hectares, le futur parc d'activités de l'Est du Dijonnais.
Voir notre rubrique "Economie" (menu gauche).
Une métropole régionale bien équipée

Métropole régionale, le Grand Dijon regroupe 24 communes au sein d’une Communauté urbaine. Elle est dotée de nombreux équipements et services qui contribuent, de manière significative, à la qualité du cadre de vie de sa population : des services administratifs de niveau départemental et régional, des équipements sanitaires et sociaux complets : un centre hospitalier universitaire régional, cinq cliniques et polycliniques, vingt-neuf crèches et haltes-garderies,…

Sans oublier des équipements culturels et sportifs performants,  un Zénith, de multiples salles de spectacles, de concerts pour tous publics (La Vapeur, le théâtre de Dijon, l'Auditorium...), un palais des sports, un parc des sports, 26 gymnases, 50 stades, dont un stade d'athlétisme inauguré en 2007, 18 terrains et complexes sportifs, 50 courts de tennis, 6 piscines, dont une piscine olympique, une patinoire, un golf, une piste de modélisme, 9 boulodromes et 2 bowlings, des pistes de bi-cross et de skate-board, un stand de tir, 4 centres hippiques (2 sur Dijon, 1 sur Quetigny et 1 sur Corcelles les Monts),...

Certains équipements spécifiques, situés aux portes de Dijon, accueillent également des manifestations sportives de niveaux national et international, contribuant ainsi à l’attractivité de l’agglomération : le circuit automobile de Dijon-Prenois, l’aérodrome de Darois, le golf de Norges, le centre équestre de Bonvaux.

Par ailleurs, les plateaux de l’Ouest dijonnais, entaillés de combes, en particulier la Combe à la serpent (vers Corcelles les Monts et Flavignerot) et la vallée de l’Ouche constituent des espaces naturels appréciés pour la pratique de nombreux loisirs et activités de plein air (escalade, VTT, circuits de randonnées, …).

Enfin, le lac Kir et le canal de Bourgogne offrent des possibilités intéressantes dans le domaine des sports nautiques (aviron, planche à voile, canoe-kayak,…).

Par ailleurs, de nombreux établissements dans les domaines éducatif et d'enseignement supérieur, des organismes de recherche performants, une armature commerciale structurée, font de l'agglomération dijonnaise un territoire attractif et de qualité.

Une structure commerciale dense et de proximité

La structure commerciale de l’agglomération dijonnaise s’organise selon trois pôles structurants : le pôle commercial Nord  (la Toison d'Or et Fontaine-les-Dijon), le pôle commercial Sud (CC Les Géants à Chenôve, CC Marsannay-la-Côte, CC Perrigny-lès-Dijon), le pôle commercial Est Grand Quetigny.

Auquels il convient d’ajouter le centre-ville de Dijon, dont l’attractivité commerciale demeure très significative, un ensemble de pôles secondaires répartis dans les communes et les quartiers, le plus souvent polarisés autour d’un supermarché, ainsi qu'un réseau dense de commerces de proximité.
 

Une offre éducative au niveau d'une capitale régionale

Dijon et son agglomération disposent dans le domaine éducatif, de nombreux établissements : 14 lycées publics et privés, dont un lycée européen, 24 collèges publics et privés, 173 écoles primaires et maternelles.
 
Par ailleurs, 27 000 étudiants post-baccalauréat suivent des formations supérieures diplômantes au sein de la capitale bourguignonne, dont plus de 23 000 à l’Université de Bourgogne, qui offre des cursus diversifiés de haut niveau.

L’université de Bourgogne est organisée en 16 composantes de formation et de recherche :

  • 8 unités de formation et de recherche (UFR),
  • 1 école supérieure du professorat et de l’éducation (ESPE),
  • 2 écoles d’ingénieur (ISAT et ESIREM),
  • 1 école de management (IAE),
  • 3 IUT et
  • 1 institut de la vigne et du vin,

qui s’appuient pour leur activité de recherche sur 29 laboratoires labélisés dont la moitié sont des unités mixtes de recherche (UMR) avec des grands organismes de recherche (INRA, INSERM, CNRS, CEA) et quatre écoles doctorales (dont 3 communes avec l’université de Franche Comté).

Ainsi que dans d'autres établissements d’enseignement supérieur, dont  :

  • Sciences Po Paris à travers son 1er cycle est-européen de Dijon (une centaine d’étudiants européens), 
  • l’Ecole Supérieure de Commerce,
  • l’Académie Commerciale Internationale (ACI),
  • 38 classes préparatoires aux grandes écoles (ENS, X, Centrale, Mines, HEC… ),
  • des écoles d'ingénieurs après bac+2
  • AgroSup (ex-ENESAD et ENSBANA),
  • des Ecoles d’ingénieurs dont l’Ecole Supérieure d’Ingénieurs de Recherche en Matériaux (ESIREM),
  • l’Ecole Notariale,
  • l’Ecole Nationale des Greffes,
  • l’Ecole interrégionale d’Avocats,
  • l’Ecole Nationale des Beaux Arts,
  • l’Ecole Supérieure de Musique Bourgogne-Franche-Comté,
  • le Conservatoire à Rayonnement Régional,
  • des écoles de formation aux professions de la Santé,
  • l’Institut Régional Supérieur du Travail Educatif et Social (IRTESS),
  • l’Institut Universitaire de Technologies de Dijon (6 départements),
  • deux Instituts Universitaires Professionnalisés (IUP),
  • l’Institut de Formation des Maîtres (IUFM).

Sans compter un certain nombre d’établissements accueillant des étudiants en formation continue (GRETA Dijon Tertiaire et Services, AFPA Tertiaire, ESC Formation, Institut Français de Gestion, …).