le Grand Dijon
Découvrir
 Economie
 Déplacements
 Environnement [Déchets-Eau-En...
 Espace public
 Espace publique : ...
 Urbanisme & Habitat
 Cohésion sociale et territoria...
 Enseignement & Recherche
 CarteCulture Etudiants
 Sport - Culture
 Complexe funéraire
 N.T.I.C.
 Europe et International
A votre service
Divia
Piscine
Latitude 21
Site Trions Nos Dechets
Zenith Dijon
Dijon

Liens
Documents
Chiffres clés
Contact
Cartographie


lun. 27 mars 2017
 
Regards sur ...  
  Accueil / Découvrir / ESPACE PUBLIC
 
  Espace publique : gestion centralisée

Vers un territoire intelligent

Afin de faciliter la gestion de l’espace public, qui a considérablement augmenté depuis le passage en communauté urbaine, le Grand Dijon et la Ville de Dijon ont souhaité mettre en œuvre un projet d’envergure en créant un poste de commandement unique et partagé avec l’ensemble des communes du Grand Dijon pour rationaliser, optimiser et mutualiser la majorité des équipements techniques présents sur le territoire de la Communauté urbaine.

La mise en place de ce poste de commandement et d’une gestion centralisée de l’espace public est la première étape qui va permettre de développer un projet de territoire intelligent et de proposer aux habitants de nouveaux services publics s’appuyant sur le numérique.

Des objectifs ambitieux

Ce projet a pour objectif de remédier à la trop grande hétérogénéité des contrats d’entretien de ces équipements, à l’existence d’un nombre excessif de postes de commandement non coordonnés et inadaptés ou encore à l’absence d’outils communs de signalement et de gestion d’intervention afin :

  • d’optimiser la supervision de tous les équipements terrain  ;
  • d’améliorer la coordination et l'efficacité des interventions à l'échelle du Grand Dijon ;
  • de rassembler les moyens humains en période de crise ;
  • d’optimiser la gestion et le suivi des différents contrats.

Cette gestion centralisée va se traduire par la collecte, la centralisation et le traitement des informations en un seul et même point ; le regroupement en un contrat global sur performances des trop nombreux contrats existants ; et la mise en place d'outils communs d'exploitation pour tirer le meilleur parti des équipements terrain.

Un marché CREM complet

Une consultation est en cours afin de contractualiser sur 12 ans avec un titulaire au travers d'un marché public de Conception, Réalisation, Exploitation/Maintenance (CREM) pour les investissements, l'exploitation et la maintenance des équipements terrains et des outils communs entrant dans le périmètre prévisionnel du projet, c'est-à-dire :

 la création d'un poste de commandement centralisé et ses outils de supervision, de gestion des interventions, de centralisation et traitement des données, de gestion de crise (pour la Ville de Dijon et le Grand Dijon) ;
 l'éclairage public de la Ville de Dijon et du Grand Dijon ; les carrefours à feux du Grand Dijon ;
 les bornes d'accès au centre ville du Grand Dijon ;
 la gestion centralisée des systèmes de détection incendie, d’anti-intrusion et de contrôle d’accès des bâtiments de la Ville de Dijon et du Grand Dijon ;
 le Réseau Fibre Optique et les infrastructures de radiocommunication sur les 24 communes ;
 la Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur (GMAO) et la gestion des stocks de la Ville de Dijon et du Grand Dijon ;
 les interfaces avec le SIG, et portails des collectivités ;
 la géolocalisation des véhicules de la Ville de Dijon et du Grand Dijon ;
- la collecte et l'administration des données intégrant celles des délégataires (Divia, Ordures
ménagères... ).
 la vidéoprotection de l'espace public de la Ville de Dijon ;
 les Journaux Électroniques d'Information (JEI) de la Ville de Dijon;

Réaliser des économies d'énergie significatives
Les améliorations techniques de l'éclairage public et son optimisation en fonction des usages permettront de réduire d'au moins 20% notre consommation d'énergie tout en éclairant mieux et en assurant la sécurité des habitants. A titre comparatif, la consommation actuelle de l’éclairage public des 24 communes est équivalente à la consommation de 10 000 foyers ;

Améliorer la sûreté/sécurité de l'espace public
Le futur PC sera sous la responsabilité opérationnelle de la Police Municipale qui supervisera et coordonnera les actions. En cas d’événement majeur, une salle de crise disposera de toutes les technologies d’information, d’aide à la décision et de communication. Un mur d’images permettra de visionner aussi bien les images des caméras que la cartographie dynamique du territoire ayant une vision en temps réel de la position de nos véhicules sur le terrain, de l’état de fonctionnement de nos équipements, des conditions de circulation... Un système radio permettra de communiquer de manière rapide, performante et sécurisée entre la cellule de crise et les personnes sur le terrain en s’affranchissant des problèmes d’encombrement du réseau GSM ;

Développer l'économie numérique
Des données fiables issues de nos équipements terrains et de nos délégataires pourront être mises à disposition du monde de l'économie numérique déjà présent sur le territoire. Ces données permettront le développement de nombreux applicatifs utiles aux citoyens, commerçants, touristes, entreprises et stimuleront donc les idées innovantes (start-up, incubateurs... ). Par exemple, des applications mobiles permettront au citoyen d'envoyer directement un signalement en quelques secondes. L'application sera connectée avec les logiciels métiers que ce soit concernant l'enlèvement des encombrants, des graffitis, la réparation de l'éclairage public... Ils seront en retour informés de l’état d’avancement de leurs demandes. Lorsque les anomalies ne concernent pas l'espace public, elles seront transmises directement aux gestionnaires concernés (bailleurs sociaux, SNCF, APRR, DIR, etc.).