le Grand Dijon
Découvrir
 Economie
 Déplacements
 Environnement [Déchet-Eau-Ene...
 Accueil
 Déchets
 Energie
 Eau
 Qualité de la vi(l...
 Chiffres clés envi...
 Etudes et doc
 Urbanisme & Habitat
 Politique de la Ville
 Enseignement & Recherche
 CarteCulture Etudiants
 Sport - Culture
 Complexe funéraire
 International
A votre service
Divia
Piscine
Latitude 21
Site Trions Nos Dechets
Zenith Dijon
Dijon

Liens
Documents
Cartes postales
Chiffres clés
Contact
Cartographie


mar. 21 octobre 2014
 
Regards sur ...  
  Accueil / Découvrir / Environnement [Déchet-Eau-Energie] / DÉCHETS
 
  Déchets / Les unités de traitement et les tarifs
 Accueil DéchetsUne collecte spéciale Sapin de Noël
 Stop au gaspillage, réduisons nos déchets !> Les unités de traitement et les tarifs <
 Déchets ménagers, déchets verts, encombrantsAprès le tri et la collecte : le recyclage
 Zoom sur le compostage partagéTous éco-responsables !
 Trois collectes différentes selon les déchets

Innovation et performance pour le traitement de nos déchets

Le Grand Dijon a remis à niveau et créé des équipements innovants pour traiter les différents types de déchets.

 
Une usine d'incinération qui produit de l'électricité

Incinérer jusqu'à 18 tonnes de déchets par heure tout en produisant de l'électricité, c'est la prouesse dont peut se targuer l'usine d'incinération du Grand Dijon, qui traite les déchets non recyclables de près de 70% de la population de Côte-d'Or. Pour parvenir à ce degré de performance, 18 millions d'euros ont été investis. Ils ont permis de remettre l'usine aux normes européennes, dès 2004. Et depuis 2006, un groupe turbo-alternateur transforme la chaleur produite par la combustion des déchets en énergie de récupération. L'opération a également permis de créer une unité de traitement des déchets d'activités de soins à risques infectieux (DASRI), issus des professionnels de la santé. Enfin depuis 2008, l'usine est certifiée Iso 14 001. Une certification qui atteste de l'engagement de l'usine à diminuer ses impacts sur l'environnement, dans le cadre d'une amélioration continue garantissant un équipement industriel aux performances exemplaires.

Performance des systèmes d'épuration des fumées
Engagée dans une démarche environnementale depuis 2006, l’usine d’incinération est certifiée ISO 14 001 depuis juin 2008. L’usine a fait l’objet d’un audit de suivi validé par Ecopass en juin 2013 attestant de l’engagement du Grand Dijon dans sa volonté de diminuer ses impacts sur l’environnement et de garantir une qualité d’exploitation exemplaire à ses habitants et à ses clients. C’est un gage de respect des politiques communes sur le développement durable. Ainsi, le Grand Dijon met en oeuvre une politique environnementale axée sur les principes d’amélioration continue et de transparence.

Optimisation de la valorisation énergétique, en 2013 :
 39 312 Mwh électriques ont été produits dont 9 563 Mwh ont été auto-consommés par l’UIOM (soit 24,33 %) ; 29 749 Mwh ont été revendus ;
 49 207 Mwh ont été valorisés sous forme d’énergie thermique consommée dans le process de l’usine.

Depuis octobre 2013, grâce à l’installation d’un échangeur de chaleur en sortie du turbo-alternateur et à la création d’un réseau de chauffage urbain, 10 468 Mwh thermiques ont été valorisés. À terme cela représentera 51 000 Mwh/an thermique. Cet équipement permettra à l’usine d’incinération d’avoir un taux de valorisation énergétique supérieur à 0.6, ce qui est exemplaire pour une installation de ce type, et de pouvoir prendre le nom d’Unité de Valorisation Énergétique.

Afin de travailler encore plus sur la valorisation énergétique globale du site de l’usine d’incinération, une certification ISO 50001 "Management de l’ Energie" est en cours, voir le document.

DASRI
De plus, Le Grand Dijon a implanté sur son usine d’incinération une unité de traitement des DASRI (déchets d’activités de soins à Risques Infectieux) d’une capacité de 6000 t/an. Sa zone d’activité englobe la Bourgogne mais aussi les départements limitrophes. En 2013, 3 123 tonnes de DASRI ont été incinérées, soit une augmentation de 7,32 % par rapport à 2012.

Rien ne se perd ! Les mâchefers, matériaux qui ne brûlent pas, et que l’on récupère en sortie du four, sont exploités jusqu’au bout. On en extrait les métaux, qui sont recyclés en sidérurgie et en industrie de l’aluminium. Le reste, les graves de mâchefers, peut être utilisé en toute sécurité pour des terrassements en travaux publics, après avoir maturé 6 mois à l’air libre. Le Grand Dijon demande à ce que ces matériaux soient largement utilisés pour les chantiers publics. On en retrouve par exemple dans les sous-couches du Zénith et du centre d'exploitation et de maintenance tram-bus.
L'usine se visite ! Prenez rendez-vous, par groupe uniquement, en appelant le 03 80 76 40 76 (appels du lundi au vendredi, de 8h à 12h et de 13h30 à 16h30).

Un centre de tri dernier cri

Depuis novembre 2007, le Grand Dijon dispose de son propre centre de tri des déchets recyclables. Ce centre, d’une superficie de 5 000 m2 et situé au nord de Dijon est destiné comme son nom l’indique à trier, mais aussi à orienter vers les filières de recyclage les emballages (cartons, cartonnettes, emballages pour liquides alimentaires (tétra-pack), bouteilles en plastique (PET, PEHD), aluminium, acier) ainsi que les papiers (Gros de Magasins), journaux-revues-magazines (JRM).

Cet équipement répond aux besoins du bassin de population de l’agglomération dijonnaise ainsi qu’à ceux des collectivités voisines pouvant s’y rattacher. Son exploitation est confiée à Val’Aura. Un volet insertion a été intégré au dispositif par le biais de l’entreprise IDEES 21. Au total, l’activité du centre de tri a représenté 77 650 heures travaillées dont 71 % au titre de l’insertion.

En 2013, le centre de tri a reçu 23 916 tonnes de déchets à trier et/ou à conditionner :

 14 737 tonnes issues du périmètre du Grand Dijon dont 13 569 tonnes issues des collectes sélectives ; 1 163 tonnes issues des déchetteries pour le conditionnement direct ; 4,82 tonnes issues de contrats divers.

 9 179 tonnes provenant de collectivités clientes extérieures au Grand Dijon.

Des travaux ont ainsi été réalisés fin 2011 pour optimiser les performances, notamment dans le tri des journaux, revues et magazines. Aujourd'hui le centre de tri dijonnais, conforme aux critères Haute Qualité Environnementale, est reconnu pour être l'un des plus performants de France.

Le centre de tri se visite ! Prenez rendez-vous (groupe uniquement) en appelant le 03 80 76 49 90 (appels du lundi au vendredi, de 8h à 12h et de 13h30 à 16h30).

  
5 (+1) déchetteries durables

Maillons essentiels du dispositif de traitement et de valorisation des déchets, les déchetteries permettent aux usagers de déposer tout ce qui est trop volumineux pour être collecté dans les bacs classiques, ou tout ce qui nécessite un traitement particulier (placo-plâtre, huiles, déchets verts...). L'apport en déchetterie permet de valoriser de nombreux produits, car chaque type de déchet est ensuite acheminé vers la filière de traitement qui lui convient. C'est aussi un moyen de lutter contre les décharges sauvages, et donc de protéger notre environnement. Alors, pour vous faciliter la vie, les cinq déchetteries communautaires réservées aux particuliers (situées à Dijon, Quetigny, Chenôve, Marsannay-la-Côte et Longvic) sont :

  • gratuites pour tous les habitants de l'agglomération
  • ouvertes tous les jours, même le dimanche matin.

Pour localiser la déchetterie la plus proche de chez vous et connaître ses horaires, rendez-vous sur le site Trions nos déchets - Déchetteries.

A noter que depuis 2007, une déchetterie pour les professionnels a ouvert ses portes, sur un terrain mis à disposition par l'agglomération au nord de Dijon. Elle est gérée par l'entreprise Bourgogne recyclage. 

Un centre d'enfouissement technique

Au nord de Dijon, l'installation de 30 hectares était classé centre d’enfouissement technique de classe II jusqu’en 2004, le site a fait l’objet d’une étude de cessation d’activité et de réhabilitation.

Les principes de réhabilitation et de surveillance de l’installation englobent la réalisation :

  • d’un exhaussement par stockage de matériaux inertes. Un dossier « installation et travaux divers » a débouché le 3 mars 2005 sur un arrêté municipal autorisant la poursuite de l’exploitation du CET comme centre de stockage de déchets inertes. Il est ainsi prévu de réaliser une surélévation végétalisée permettant de stocker environ 2 millions de m3 de matériaux inertes ;
  • la mise en place d’un système de surveillance de la nappe au moyen de piézomètres ;
  • la mise en place d’une couverture étanche grâce à l’apport d’une épaisseur de 0,5 mètres de limons argileux de perméabilité 107 m/sec, cela afin de limiter l’infiltration des eaux pluviales et de favoriser leur ruissellement ;
  • la végétalisation de la couverture pentée à 5 % par un mélange de type prairial sur 0,3 m d’épaisseur de terre arable.

En 201,3 le Centre d’Enfouissement Technique de classe III du Grand Dijon a reçu 177 131 tonnes de déchets inertes dont 165 911 tonnes de marnes, terres argileuse et végétale.

Savoir +

 Usine d'incinération des ordures ménagères : tél. 03 80 76 40 76, voir le document 
 Unité de traitement des DASRI, voir le document 
 Centre de tri des déchets recyclables : tél. 03 80 76 49 90, voir le document
 Apports dans les unités de traitement : voir les tarifs

Une question pratique sur vos déchets ?
Un n° de téléphone gratuit depuis un poste fixe : 0 800 12 12 11
Un site dédié 'Trions nos déchets'
>>>