le Grand Dijon
Découvrir
 Economie
 Déplacements
 Environnement [Déchets-Eau-En...
 Accueil
 Déchets
 Energie
 Eau
 Qualité de la vi(l...
 Chiffres clés envi...
 Etudes et doc
 Urbanisme & Habitat
 Cohésion sociale et territoria...
 Enseignement & Recherche
 CarteCulture Etudiants
 Sport - Culture
 Complexe funéraire
 N.T.I.C.
 Europe et International
A votre service
Divia
Piscine
Latitude 21
Site Trions Nos Dechets
Zenith Dijon
Dijon

Liens
Documents
Chiffres clés
Contact
Cartographie


jeu. 8 décembre 2016
 
Regards sur ...  
  Accueil / Découvrir / Environnement [Déchets-Eau-Energie] / ENERGIE
 
  Energie / Le réseau de chaleur
 > Le réseau de chaleur <Les signataires du Plan Climat Energie
 Chaufferie des ValendonsLe Coach carbonne à votre disposition
 Chaufferie des PéjocesLe défi famille éco logis
 Le Plan climat énergie territorial 'illiCO² '

Le Grand Dijon fait le choix de la chaleur partagée

Un enjeu à la fois écologique et économique

Le Grand Dijon a confié en décembre 2011, pour 25 ans, à Dijon Énergies, filiale de Dalkia, la délégation de service public pour la construction et l'exploitation de ce réseau de chaleur qui permettra de chauffer un large quart nord-est de la Ville de Dijon. 

Rappelons que, suite à la mise aux normes de l’usine d’incinération des déchets ménagers, la chaleur issue de la combustion des déchets sert déjà à produire de l’électricité via un turbo-alternateur. Elle permet également de chauffer l’eau du réseau de chaleur.

Au final, le réseau de chaleur sera alimenté à hauteur de 20 % par l’usine d’incinération et à hauteur de 60% par une chaufferie bois. Il sera ainsi approvisionné à 80 % par des énergies renouvelables et permettra d’éviter le rejet dans l’atmosphère de 37 000 tonnes de dioxyde de carbone (CO2) par an. L’intérêt de se raccorder est donc écologique, mais aussi économique.
 

La chaleur partagée 

Après sa mise en service en octobre 2013, le réseau de chaleur de Dijon Énergies a connu sa première année pleine et entière d'exploitation en 2014, qui a vu la réalisation de 8,5 km nouveaux de réseau, le raccordement de 62 bâtiments supplémentaires, dont le CHU, représentant un total de 46 GWh de chaleur délivrés. La Ville de Dijon a raccordé quant à elle 4 sites en 2014 : les GS Clemenceau et Voltaire, l'annexe du Conservatoire et des archives municipales située rue de Colmar, ainsi que l'Auditorium.

De son côté, l'Usine d'Incinération du Grand Dijon a fourni en 2014 32 GWh de chaleur au réseau et aux abonnés, par récupération d'énergie fatale sur son process, soit 70 % de la fourniture totale de chaleur.

La chaufferie biomasse des Péjoces a été inaugurée le 19 décembre 2014. Enfin, ce réseau s'est vu être raccordé au réseau de chaleur déjà existant de Quetigny, en juillet 2014, par la création d'une sous-station d’interconnexion à la piscine olympique du Grand Dijon.

De son côté, le second réseau de chaleur, celui de Sodien dans la partie sud-ouest de Dijon, a réalisé le renouvellement du réseau du quartier de la Fontaine d'ouche, ainsi que l'extension de ce réseau sur le quartier des Marcs d'or, représentant en tout 9 km de réseau.

La construction de la chaufferie des Valendons a quant à elle débuté en avril 2014. Sa mise en service s'est faite en 2015.

Achat de gaz moins cher

La loi Hamon du 17 mars 2014 sur la consommation a conduit à une fin des tarifs réglementés pour le gaz au 31 décembre 2014, pour les sites ayant un certain niveau de consommation. Ces tarifs réglementés étaient définis auparavant par la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE) et le gouvernement. Désormais, ces sites ont obligation d'acheter leur gaz sur le marché libre. Le prix du marché étant en 2014, et est toujours, bien inférieur aux tarifs réglementés, le Grand Dijon a fait le choix de passer l'ensemble des sites, pas uniquement ceux concernés par cette obligation, en offre de marché. Il y a vu aussi une opportunité pour les communes de l'agglomération, ainsi que les autres membres adhérents de sa centrale d'achat, d'optimiser financièrement leur budget gaz en se regroupant en une seule entité pour cet appel d'offre.

C'est ainsi qu'en décembre 2014 la centrale d'achat du Grand Dijon a attribué deux lots de fourniture de gaz naturel, avec un gain compris entre -24 à -32% par rapport aux tarifs réglementés, en fonction des communes. Ce gain représente, sur l'agglomération dijonnaise, une optimisation globale de -558 k€ pour les 24 adhérents de la centrale d'achat du Grand Dijon ayant participé à cette consultation, soit 20 communes sur 24 du Grand Dijon, le Grand Dijon, l'Opéra Dijon, la Vapeur et le Centre Communal d'Action Sociale (CCAS). En 2015, la même démarche sera effectuée pour l’achat d’électricité.  

Le label Citergie pour le Grand Dijon

Le 29 janvier 2015, à Bordeaux, dans le cadre des Assises nationales de l’énergie, la communauté urbaine du Grand Dijon a été l’une des trois collectivités officiellement labellisées Citergie par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe). Ce label indique que ces territoires (le Grand Dijon, Lyon Métropole et l’agglomération Centre Martinique) ont atteint 50 % de leur potentiel en matière de lutte contre le changement climatique. Une vraie reconnaissance pour le Grand Dijon qui a engagé, depuis une douzaine d’années, une politique volontariste sur tous les terrains pour limiter l’émission de gaz à effet de serre, réduire ses consommations énergétiques et miser sur les énergies renouvelables. Déploiement ou rénovation des réseaux de chaleur, adoption de transports publics électriques ou hybrides, incitation à l’usage du vélo en ville, bâtiments publics vertueux comme le musée des Beaux-Arts ou la piscine olympique… Le Grand Dijon fait désormais partie des 20 collectivités labellisées Citergie en France, parmi les 81 engagées dans la démarche.

_____________________________________________________________________________
 
Savoir +

 Le dossier du magazine Le Grand Dijon, n° 33, Février 2014, voir le document
 La chaufferie des Péjoces, numéro spécial du Grand Dijon, juin 2013, voir le document
 Le dossier du magazine Le Grand Dijon, n° 26, janvier 2012, voir le document 
 
Le plan des implantations de réseaux de chaleur dans l'agglomération, voir le document 
 
Le plan du réseau de chaleur du Grand Dijon, voir le document
 
Rapport annuel sur l'énergie 2015, voir le rapport
_____________________________________________________________________________

 
Et quelques illustrations
clic sur l'image pour agrandir
Réseau de chaleur

Chaufferie bois Péjoces

Réseau de chaleur
Chaufferie bois Grésilles
Réseau de chaleur
Chaufferie de Quetigny
Réseau de chaleur
Chaufferie de Quetigny
Pose du réseau
Boulevard de Champagne
Pose du réseau
Boulevard de Champagne
Pose du réseau
Avenue du Drapeau