le Grand Dijon
Découvrir
 Economie
 Déplacements
 Environnement [Déchets-Eau-En...
 Accueil
 Déchets
 Energie
 Eau
 Qualité de la vi(l...
 Chiffres clés envi...
 Etudes et doc
 Urbanisme & Habitat
 Cohésion sociale et territoria...
 Enseignement & Recherche
 CarteCulture Etudiants
 Sport - Culture
 Complexe funéraire
 N.T.I.C.
 Europe et International
A votre service
Divia
Piscine
Latitude 21
Site Trions Nos Dechets
Zenith Dijon
Dijon

Liens
Documents
Chiffres clés
Contact
Cartographie


sam. 3 décembre 2016
 
Regards sur ...  
  Accueil / Découvrir / Environnement [Déchets-Eau-Energie] / ENERGIE
 
  Energie / Chaufferie des Péjoces
 Le réseau de chaleurLes signataires du Plan Climat Energie
 Chaufferie des ValendonsLe Coach carbonne à votre disposition
 > Chaufferie des Péjoces <Le défi famille éco logis
 Le Plan climat énergie territorial 'illiCO² '

Le Grand Dijon se chauffe au bois

Inaugurée le 19 décembre 2014, la chaufferie bois des Péjoces alimente désormais le réseau de chaleur du Grand Dijon, qui dessert une grande moitié Est de Dijon ainsi que Quetigny. 
 

Dijon Énergies hisse la 3ème chaudière biomasse de la chaufferie des Péjoces du réseau de chaleur du Grand Dijon

Le succès du réseau de chaleur Nord-Est du Grand Dijon se confirme : le lundi 27 juin dernier, Dijon Énergies a livré la 3ème chaudière biomasse de la chaufferie des Péjoces.

Cette nouvelle installation accompagne le développement du réseau de chaleur du Grand Dijon qui à terme, d’une longueur de 49 km, alimentera l’équivalent de 28 000 logements. L’utilisation du bois-énergie local et le raccordement à l’usine d’incinération permettent d’éviter l’émission de 38 500 tonnes de CO2 par an, soit l’équivalent des émissions de 16 000 véhicules dans l’agglomération dijonnaise.

La chaufferie des Péjoces approvisionne le réseau de chaleur du Grand Dijon, qui dessert une large partie Nord-Est de Dijon ainsi que la commune de Quetigny. L’installation utilise principalement 2 chaudières biomasse de 10 MW chacune. Pour accompagner le développement du réseau qui à terme fera 49 km et alimentera l’équivalent de 28 000 logements, Dijon Energies, filiale de Dalkia groupe EDF, installe une 3ème chaudière biomasse de 10 MW également.

Cette chaudière est composée de 4 pièces principales pour un poids total de 160 tonnes, ce qui rend l’opération des plus impressionnantes : après le retrait du toit de la chaufferie, ces 4 pièces seront hissées grâce à deux grues de capacités de 700 tonnes et 100 tonnes.

Le réseau Dijon Énergies utilise deux principales sources de production de chaleur : le bois-énergie issu de ressources bourguignonnes, et l’usine d’incinération des déchets ménagers du Grand Dijon. Il fonctionne ainsi à 70 % en énergie renouvelable.

Dijon Énergies investit plus de 40 millions d’euros pour la construction des chaufferies et du réseau. L’Ademe, dans le cadre du Fonds Chaleur, soutient le projet à hauteur de 11 millions d’euros.

Durant l’été, Dijon Energies effectue également des travaux d’extension du réseau de chaleur du Grand Dijon, avec la construction de nouveaux tronçons. L’avenue de Stalingrad est en travaux depuis le 13 juin, jusqu’au 5 août*. Du 27 juin au 31 août 2016*, le quartier Wilson est impacté : les travaux s’étendent de la rue Jean-Baptiste Baudin à la rue de Tivoli. Ce sont deux fronts de chantier, l’un partant de la rue J.B. Baudin en passant par les rues Coupée de Longvic et de Longvic, et l’autre partant de la rue de Tivoli, passant par les rues Turgot, Pierre Curie et Transvaal, qui se retrouveront à la fin de la période estivale place Wilson.

L’organisation des travaux a été mise en place de manière à limiter au maximum les gênes occasionnées et une information a été transmise aux riverains et commerçants concernés. Plus d’information sur www.dijon-energies.fr.