le Grand Dijon
Découvrir
 Economie
 Déplacements
 Environnement [Déchets-Eau-En...
 Accueil
 Déchets
 Energie
 Eau
 Qualité de la vi(l...
 Chiffres clés envi...
 Etudes et doc
 Urbanisme & Habitat
 Cohésion sociale et territoria...
 Enseignement & Recherche
 CarteCulture Etudiants
 Sport - Culture
 Complexe funéraire
 N.T.I.C.
 Europe et International
A votre service
Divia
Piscine
Latitude 21
Site Trions Nos Dechets
Zenith Dijon
Dijon

Liens
Documents
Chiffres clés
Contact
Cartographie


sam. 3 décembre 2016
 
Regards sur ...  
  Accueil / Découvrir / Environnement [Déchets-Eau-Energie] / DÉCHETS
 
  Déchets / Après le tri et la collecte : le recyclage
 Accueil DéchetsLes unités de traitement et les tarifs
 Trier ses déchetsStop au gaspillage, réduisons nos déchets !
 Différentes collectes selon les déchetsCompostage et jardinage au naturel
 > Après le tri et la collecte : le recyclage <

Une vie après le tri

Triés, collectés, traités, puis enfin valorisés : autrefois simplement éliminés, les déchets suivent aujourd'hui un véritable cycle, qui leur permet de gagner une seconde vie.

D'une façon générale, la valorisation consiste à redonner une valeur marchande aux déchets. Outre le réemploi direct, présenté dans la rubrique Réduire nos déchets, la valorisation s'effectue via le recyclage ou toute autre action visant à obtenir, à partir des déchets, des matériaux réutilisables ou de l'énergie. En théorie, près de 60% de nos déchets sont recyclables à l'infini.

Comment les déchets triés par un habitant du Grand Dijon reviennent chez lui sous forme de lumière, de chauffage ou d’objets du quotidien ? Pour tout savoir sur cette métamorphose, un film reprend l’itinéraire des déchets depuis leur conception jusqu’à leur seconde naissance, en passant par le centre de tri du Grand Dijon

Pour voir l'animation, CLIC ICI 

qdfsdfsdf

 
La valorisation matière ou le recyclage : nos bouteilles plastiques transformées en pulls

Une veste de ski fabriquée à partir de 10 bouteilles en plastique, un cadre de vélo à base de 670 canettes...   

C'est tout l'intérêt du recyclage : valoriser nos déchets tout en économisant pétrole, aluminium, eau ou encore CO2. Le premier maillon de cette chaîne du recyclage est entre les mains du citoyen, lorsqu'il trie ses déchets. Pour la seconde étape, c'est la communauté urbaine qui intervient, grâce à la collecte sélective et à son centre de tri. Chaque famille de déchet peut alors être acheminée vers sa filière de recyclage, pour être transformée en nouvelle matière première.
En 2014, les habitants du Grand Dijon ont trié...Cela a permis de fabriquer...               
3 758 242 boîtes de conserve en acier→ 490 voitures
3 066 667 canettes 33 cl en aluminium→ 13 478 vélos
50,83 millions de boîtes de céréales→ 15,09 millions de boîtes à chaussures
6 769 231 briques alimentaires de 1litre→ 1,19 million de rouleaux de papier toilette
20,20 millions de bouteilles en plastique de 1,5 l→ 1 281 438 pulls en polaire
15,41 millions de bouteilles de 57cl→ 15,41 millions de bouteilles de 57cl
 
Eco² !
Ecologique, économique, la valorisation de nos déchets recyclables est récompensée par Adelphe. L'éco-organisme agréé par l'Etat verse des soutiens au Grand Dijon pour chaque tonne correctement triée et recyclée. En outre, la revente des matériaux recyclés permet de dégager d'importantes recettes, ce qui allège nettement la participation du contribuable au coût de la collecte et du traitement des déchets.

La valorisation énergétique : nos déchets producteurs de chaleur et d'électricité

Pour optimiser le traitement des déchets non recyclables, l'usine d'incinération du Grand Dijon est équipée depuis 2006 d'un groupe turbo-alternateur. Il transforme la vapeur produite par la combustion des déchets en électricité : près de 60 000 MWh électriques par an, renouvelables, bon marché, et pouvant satisfaire les besoins d'une ville de 25 000 habitants ! Aujourd'hui, 20% de cette électricité est auto-consommée par l'usine, qui jouit ainsi d'une autonomie électrique. L'excédent est revendu à ERDF. Depuis fin 2013, le raccordement de l'unité au réseau de chaleur urbain du Grand Dijon permet de valoriser environ 40 000 MWh thermiques supplémentaires, en chauffant les bâtiments d'un large quart nord-est de l'agglomération.

La valorisation biologique : nos déchets organiques, engrais de nos jardins

Pratique, économique, ingénieux, le compostage permet de réduire le volume de nos poubelles tout en valorisant nos déchets organiques en les transformant en amendement. Alors qu'un tiers du volume de nos déchets est composé de détritus de jardin (herbe tondue, feuilles, branchages... ) et de cuisine (épluchures de fruits, légumes, marc de café... ), autant les utiliser ! Pour ce faire, le Grand Dijon met en œuvre plusieurs actions :

 Le compostage : le Grand Dijon met à disposition des composteurs individuels (adoptés par 10 000 familles) et met en place des sites de compostage partagé en pied d'immeubles, au sein d'un quartier ou au coeur de jardins collectifs.

 La collecte et le broyage des sapins : en début d'année, une vaste collecte permet de récolter plusieurs tonnes de sapins de Noël, qui, une fois broyés, sont utilisés en paillage aux pieds des arbustes de la ville... Procédé qui enrichit la terre tout en permettant de réduire les arrosages. Décidément, il fait bon de broyer du vert !

Une question pratique sur vos déchets ?
Un n° de téléphone gratuit depuis un poste fixe : 0 800 12 12 11
Un site dédié 'Trions nos déchets'
>>>