le Grand Dijon
Découvrir
 Economie
 Les missions
 Dijon ville capita...
 Dijon développemen...
 Guichet unique
 Instalisy
 Vitagora
 Secteurs d'activit...
 Activité en chiffr...
 Les zones d'activi...
 Etudes et doc
 Déplacements
 Environnement [Déchets-Eau-En...
 Urbanisme & Habitat
 Cohésion sociale et territoria...
 Enseignement & Recherche
 CarteCulture Etudiants
 Sport - Culture
 Complexe funéraire
 N.T.I.C.
 Europe et International
A votre service
Divia
Piscine
Latitude 21
Site Trions Nos Dechets
Zenith Dijon
Dijon

Liens
Documents
Chiffres clés
Contact
Cartographie


lun. 5 décembre 2016
 
Regards sur ...  
  Accueil / Découvrir / Economie / LES ZONES D'ACTIVITÉS
 
  Les zones d'activités / L'écoparc Dijon Bourgogne
 Des terrains pour accueillir les entreprises> L'écoparc Dijon Bourgogne <
 Marché de l'agroLe parc d'activités de Beauregard
 Technopôle AgronovClemenceau, City à la dijonnaise
 Le Parc ValmyExtension Capnord
 L'écopôle ValmyParc d'activités CapNord
 Le Parc Mazen-Sully

Ecoparc Dijon Bourgogne 

Ce futur parc d'activités, commercialement dénommé Ecoparc Dijon-Bourgogne (dans un premier temps nommé Parc d'activité de l'est dijonnais), répond à plusieurs objectifs majeurs adoptés dans le dossier de création de la ZAC.

Situation géographique

Situé à cheval sur les communes de Saint Apollinaire (108 ha) et Quetigny (75 ha), l'Ecoparc se répartit de part et d'autre de la voie express reliant Dijon à l'A31. Il se positionne ainsi stratégiquement en entrée Est de l'agglomération dijonnaise et en lien avec les grandes infrastructures autoroutières (rocade de Dijon, A31, A38).

Le projet

Avec environ 184 hectares brut, l'Ecoparc Dijon Bourgogne sera à terme l'un des plus importants sites d'accueil d'entreprises de l'agglomération dijonnaise. L'objectif de cette opération est de constituer une offre foncière structurée et de qualité dans un souci de rayonnement régional et d'attractivité nationale et européenne.

Ce parc s’inscrit dans un cadre de certification ISO 14 001 et une labellisation EMAS afin de garantir aux futurs usagers la qualité, les services et l'environnement adapté à leur développement et à la pérennité de leur installation.

La maîtrise des impacts de l'opération sur son environnement sera un enjeu permanent qui permettra de qualifier le projet non pas de Parc d'activités mais d'ECOPARC.

L'Ecoparc permettra la mixité des activités en proposant une gamme foncière diversifiée :

  • pour les implantations industrielles d'envergure (parcelles d'environ 10 ha, avec possibilité d'un tènement d’environ 25 ha) ;
  • pour les implantations industrielles ou semi-industrielles (parcelles comprises entre 1 et 3 ha) ;
  • pour les implantations de PME/PMI (parcelles comprises entre 4 000 et 10 000 m²) ;
  • pour les implantations de TPE/TPI (parcelles de 2 500 à 6 000 m²) ;
  • pour les implantations d'activités tertiaires et les services (parcelles entre 3 500 et 10 000 m²).

A ce jour, la surface commercialisable se répartit de la manière suivante :

  • tertiaire et services : potentiel de 100 500 m² de surface de plancher de bureaux et 15 600 m² de services ;
  • industrie/artisanat : environ 80 hectares ;
  • entreprises de la « croissance verte » : 13,5 ha.
___________________________________________________________________________________

Savoir +

 Avis de l'autorité environnementale

 Dossier SPAAD Dossier de réalisation
___________________________________________________________________________________

 

Voir en détail
Voir en détail