le Grand Dijon
Découvrir
 Economie
 Déplacements
 Environnement [Déchets-Eau-En...
 Urbanisme & Habitat
 Cohésion sociale et territoria...
 Enseignement & Recherche
 CarteCulture Etudiants
 Sport - Culture
 Complexe funéraire
 Le Crématorium
 Le Cimetière inter...
 Renseignements
 N.T.I.C.
 Europe et International
A votre service
Divia
Piscine
Latitude 21
Site Trions Nos Dechets
Zenith Dijon
Dijon

Liens
Documents
Chiffres clés
Contact
Cartographie


jeu. 8 décembre 2016
 
Regards sur ...  
  Accueil / Découvrir / COMPLEXE FUNÉRAIRE
 
  Le Cimetière intercommunal
Créé en 1995, au même endroit que le Crématorium, le Cimetière intercommunal s’étend sur 11 hectares, d’un site qui en compte 28, le long de la route départementale 126, à Mirande.
Le cimetière intercommunal s’agrandit

Le cimetière du Grand Dijon, situé à proximité immédiate du crématorium, est un lieu de recueillement paysager ouvert à tous les habitants de l’agglomération. Il vient de faire l’objet d’une extension de grande qualité.

S’il est de tradition que l’on enterre ses proches dans son cimetière communal, il existe toutefois un cimetière intercommunal, géré par le Grand Dijon, depuis 1995. Face à la saturation des cimetières communaux, souvent enclavés dans la ville, ce lieu constitue une alternative qui attire un nombre croissant d’habitants de l’agglomération. Le cimetière intercommunal est ouvert à toutes les familles résidant dans l’agglomération, ou ayant un lien fort avec le territoire communautaire. Son principe de fonctionnement est identique à celui des cimetières communaux, basé sur un système de concessions pour une durée allant jusqu’à 50 ans.

Mais sa particularité, c’est que 5 % seulement de ses 8200 défunts actuels sont inhumés dans le cimetière « traditionnel » ; 95 % reposent dans le jardin cinéraire (32 % dans des concessions cinéraires et 68 % dans les cinq « jardins du souvenir » où ont été dispersées leurs cendres). La proximité immédiate du crématorium d’agglomération, équipement dont le Grand Dijon a confié l’exploitation à la société Atrium, explique la place prépondérante du jardin cinéraire.
Une promenade dans les allées fleuries de ce cimetière intercommunal, de part et d’autre de l’immense bassin où fleurissent les nénuphars au printemps, permet de se rendre compte de la qualité de l’aménagement réalisé au début des années 1990 par l’équipe d’architectes paysagistes dijonnais composée de Jacques Dolveck et de Jacques Mestoudjian.

En 2015, 180 inhumations ont eu lieu au cimetière intercommunal, dont 34 « traditionnelles ».
Pour anticiper la demande et alors que le nombre de places disponibles se réduit fortement, le Grand Dijon a mené des travaux d’extension en 2013, pour un montant total de 842 000 euros. La première phase, aujourd’hui achevée, a porté sur 8500 mètres carrés de terrains, redessinés par les architectes paysagistes Vincent Lamotte, Olivier Rozé et Franck Boulard. Près de 130 nouveaux caveaux ont été mis en place ainsi que près de 650 « cavurnes » (destinées à recueillir les cendres des défunts), élégantes plaques carrées en granit noir du Zimbabwe parfois surmontées d’une stèle, ou proposées en colombarium (mur en pierre du Hainaut).

À noter qu’un espace est dédié aux familles islamiques : 21 caveaux répondant aux exigences de la religion musulmane complètent ainsi les emplacements tout proches dédiés aux familles juives. Deux jardins de dispersion supplémentaires, sous forme de puits de galets, ont également été créés dans le cadre de cette opération d’extension. Les familles qui choisiront le cimetière intercommunal bénéficieront ainsi d’un cadre soigné et apaisant pour se recueillir.
 


Victoires du paysage

Le cimetière intercommunal a été nominé dans la catégorie “parc ou jardin urbain” au concours des Victoires du paysage, pour l’extension du cimetière intercommunal, redessiné, végétalisé  et enrichi de nouveaux caveaux en granit noir du Zimbabwe. Créé par l’interprofession de l’horticulture et du paysage, Val’hor, ce concours national vise à récompenser les plus beaux aménagements urbains.

C'est le seul projet a avoir été retenu de toute la région Bourgogne-Franche-Comté par un jury d'une trentaine de membres qui ont été séduits par le "cadre paysager qui allie le monde du funéraire et de la nature" et qui offre un environnement "propice au recueillement et à la contemplation". Cette année, seuls 81 projets ont été nominés parmi les 166 dossiers déposés.

Le résultat sera annoncé le 8 décembre à Paris, en présence de l’écrivain et académicien Erik Orsenna.


 

 
 

Totem informatique pour se repérer

Pour permettre aux familles de mieux se repérer sur le vaste site (11 hectares), un totem informatique a été installé près de l'entrée principale du cimetière intercommunal. Son écran tactile permet aux visiteurs de localiser un emplacement, à partir du nom du défunt ou du numéro de sépulture. Grâce au logiciel développé par la société dijonnaise Elabor, la borne présente un plan d'ensemble du site et le cheminement pour se rendre auprès d'une concession, dans le jardin cinéraire ou au sein d’un des cinq « jardins du souvenir ». La borne fournit également d'autres informations, telles que les heures d'ouverture du cimetière.

 

 

  • Cimetière traditionnel (concessions de 6 à 50 ans)
  • Concessions cinéraires et columbariums
  • Jardins de dispersion 
  • Crématorium avec 2 salles de cérémonies (80 et 300 places)

Télécharger la plaquette de présentation du cimetière du Grand Dijon
 

Mur
Columbarium

Mini
enterrées

Caveaux
 

Dispersion
Puits de galets

 

Contact :

CREMATORIUM ET CIMETIERE INTERCOMMUNAL
RD 126 Mirande
21 000 DIJON
Tél : 03 80 63 73 26 (Cimetière) ; 03 80 63 85 67 (Crématorium)

Voir la page Renseignements pour en savoir +