le Grand Dijon
Regards sur ...
 Institution
 Territoire & Attractivité
Découvrir
 Economie
 Déplacements
 Environnement [Déchets-Eau-Energie]
 Urbanisme & Habitat
 Cohésion sociale et territoriale
 Enseignement & Recherche
 CarteCulture Etudiants
 Sport - Culture
 Complexe funéraire
 N.T.I.C.
 Europe et International
A votre service
 Infos pratiques
Divia
Piscine
Latitude 21
Site Trions Nos Dechets
Zenith Dijon
Dijon

Liens
Documents
Chiffres clés
Contact
Cartographie


sam. 10 décembre 2016
  Accueil / Archives / Vivre dans... Le Grand Dijon / Vivre ensemble / AU QUOTIDIEN
 
 LA DYNAMIQUE COMMUNAUTAIRESe cultiver
 BougerConsolider entreprendre et développer
 Protéger et valoriser> S'ouvrir et rayonner <
 EquiperInnover
 Insérer et prévenirRespirer

 

Ville-centre de l’agglomération, capitale historique de la grande Bourgogne, Dijon se redécouvre une légitime ambition européenne.

En attendant les renforts des 116 communes du futur « pays dijonnais », le Grand Dijon s’engage déjà avec fermeté pour promouvoir nos atouts, particulièrement en Europe de l’Est.

Accéder à la dimension européenne
Jadis Dijon fut une capitale européenne : les Ducs avaient fait de la Bourgogne l’un des Etats les plus puissants d’Europe. Eh bien, sans aller jusqu’à pareille ambition, l’Histoire nous rappelle tout de même que Dijon reste géopolitiquement bien placée pour retrouver son lustre d’antan, surtout en ces temps d’Europe élargie.
Le Grand Dijon, dans son contrat d’agglomération, affiche clairement cette ambition d’accéder à une dimension transnationale. C’est possible notamment par la coopération entre territoires et l’épanouissement de relations privilégiées avec les pays d’Europe centrale et orientale (PECO) avec lesquels nous avons déjà pris des contacts et engagé des actions.

Un pays dans l’Europe

  • accueil à Dijon de chercheurs et d’étudiants étrangers (avec échanges universitaires),
  • propositions de projets européens,
  • participation du Grand Dijon à des réseaux de villes européens,
  • intégration de personnalités étrangères dans le conseil de développement de l’agglomération,
  • mise en place d’actions entre collectivités et entreprises privées,
  • coopération économique des PME,

voilà quelques-unes des propositions avancées dans le contrat d’agglomération !
Cette propension de la capitale de la Bourgogne à exister au plan européen nécessitera, à l’évidence, une dynamique propre à tout le pays dijonnais. Celui-ci s’étend d’ailleurs bien au-delà du seul Grand Dijon, si l’on compte les 116 communes du Schéma de cohérence territoriale (SCOT). Dans ce cadre, le « pays » qui réuni ces communes, disposera lui aussi son projet de territoire et de sa charte !

Réseau de villes
Il est, de plus, question de mettre en place un réseau de villes à l’échelon régional, interrégional voire transnational. Un projet auquel le Grand Dijon entend bien s’associer, en tout cas au moins, au plan interrégional, avec Besançon, Beaune, Chalon-sur-Saône, Le Creusot-Montceau, Dole ou Mâcon. Ce réseau serait lui aussi porteur de développement économique, urbain, de protection de l’environnement et de cohésion sociale. Il contribuerait à donner à Dijon et à son agglomération une toute autre allure. Car l’avenir de notre coin de Bourgogne, si bien situé entre Francfort et Barcelone, entre Paris et Lausanne, entre Bruxelles et Turin, entre Bordeaux et Munich, se joue à ce niveau-là. Soyons-en conscients afin de maîtriser ce dossier, urgent et ambitieux à la fois.

Actu
Voir aussi dans la rubrique Regards sur / Territoire - le dossier consacré au Réseau métropolitain Rhin-Rhône, ainsi que le dossier sur le SCOT.