le Grand Dijon
Regards sur ...
 Institution
 Territoire & Attractivité
Découvrir
 Economie
 Déplacements
 Environnement [Déchets-Eau-Energie]
 Urbanisme & Habitat
 Cohésion sociale et territoriale
 Enseignement & Recherche
 CarteCulture Etudiants
 Sport - Culture
 Complexe funéraire
 N.T.I.C.
 Europe et International
A votre service
 Infos pratiques
Divia
Piscine
Latitude 21
Site Trions Nos Dechets
Zenith Dijon
Dijon

Liens
Documents
Chiffres clés
Contact
Cartographie


sam. 10 décembre 2016
  Accueil / Archives / Vivre dans... Le Grand Dijon / Se loger / Construire et habiter / CONSTRUIRE ET RÉNOVER
 
 «Penser globalement et agir localement»> Les cibles HQE <
 La démarche Haute Qualité Environnementale (HQE)La construction «éco» logique :

 

 

Apprendre à viser juste

Au cours des premières assises de la démarche HQE en 2001, l’association a défini 14 thèmes susceptibles de rentrer en ligne de compte lors d’un projet immobilier. Ils sont peaufinés et actualisés régulièrement. Ces objectifs ont été nommés «cibles» et sont regroupés en domaines et familles de cibles :

l’environnement, avec les questions liées à la construction et à la gestion de l’habitation et la qualité de vie (le confort et la santé de ses occupants).

Le domaine de l’environnement
L’éco-construction
Cible N°1 : La relation harmonieuse avec l’environnement immédiat.
Elle concerne notamment l’intégration du bâti dans un paysage, la conception et l’aménagement des espaces plantés, le droit des riverains, la gestion des eaux pluviales…
Cible N°2 : Les procédés et les produits de construction.
A savoir le choix des techniques et des matériaux employés : leur adaptabilité au bâtiment, leur fiabilité sanitaire, leur facilité d’entretien, leur caractère écologique (qualité environnementale : non toxicité, limitation de l’effet de serre, respect de la couche d’ozone)…
Cible N°3 : Pour un chantier à faible nuisance.
Le bon déroulement des travaux de construction ou de déconstruction : la réduction des nuisances, des risques et des diverses pollutions, la gestion des déchets, leur tri et leur élimination…

L’éco-gestion
Cible N°4 : Gestion de l’énergie.
L’isolation, la solarisation du bâtiment, les économies d’énergie (le chauffage, la climatisation, l’eau chaude, l’éclairage, l’électroménager), les énergies renouvelables (solaire, éolienne, bois, géothermie), le respect de l’environnement.
Cible N°5 : Gestion de l’eau.
Aspects économiques, gestion des eaux pluviales, récupération, assainissement…
Cible N°6 : Gestion des déchets.
Gérer de façon “écocitoyenne” les déchets ménagers et les déchets d’activité.
Cible N°7 : Entretien et maintenance.
 La question de la durabilité du matériel et l’optimisation de leur utilisation…
Le domaine de la qualité de vie
Le confort
Cible N°8 : Confort hygrothermique.
Le confort thermique l’hiver comme l’été.
Cible N°9 : Confort acoustique.
Lutte contre les bruits extérieurs, bonne gestion du bruit domestique pour ne pas gêner ses voisins…
Cible N°10 : Confort visuel.
Tendre vers plus d’éclairage naturel, optimiser l’éclairage artificiel.
Cible N°11 : Confort olfactif.
Le traitement des odeurs.

La santé
Cible N°12 : Conditions sanitaires.
Prévention des risques chimiques et biologiques, des ondes électromagnétiques.
Cible N°13 : Qualité de l’air.
S’assurer d’une bonne ventilation de son espace intérieur, prévention des risques chimiques ou biologiques.
Cible N°14 : Qualité de l’eau.
Protection des réseaux de distribution d’eau potable.
Toutes ces cibles sont nourries d’un dialogue constant entre les besoins et les envies des futurs occupants, le respect de l’environnement proche (le paysage alentour, le voisinage) et celui, global, de notre planète (lutte contre la pollution).

Hiérachiser ses exigences
Il n’est pas possible de mener de front les quatorze chantiers à la fois. En fonction des priorités et des contraintes, une liste des priorités doit être établie et un classement parmi les cibles proposées.
Pour un aménagement modèle :

  • Au moins trois cibles feront l’objet d’un traitement optimal (niveau très performant),
  • Quatre autres cibles seront prises en compte pour un traitement particulier (niveau performant),
  • Les autres cibles devront au moins répondre aux normes en vigueur (niveau réglementaire).

(Source guide éco-citoyen)