le Grand Dijon
Regards sur ...
 Institution
 Territoire & Attractivité
Découvrir
 Economie
 Déplacements
 Environnement [Déchets-Eau-Energie]
 Urbanisme & Habitat
 Cohésion sociale et territoriale
 Enseignement & Recherche
 CarteCulture Etudiants
 Sport - Culture
 Complexe funéraire
 N.T.I.C.
 Europe et International
A votre service
 Infos pratiques
Divia
Piscine
Latitude 21
Site Trions Nos Dechets
Zenith Dijon
Dijon

Liens
Documents
Chiffres clés
Contact
Cartographie


jeu. 8 décembre 2016
  Accueil / Archives / Vivre dans... Le Grand Dijon / Se déplacer / STATIONNER, CIRCULER
 
 Stationner, circuler...Stationnement : le Guide pour Dijon
 Les transports urbains> La Fourrière <

 

 

Le service public de la fourrière automobile

Accessibilité des centres-villes, respect du stationnement et qualité de vie sont au coeur des objectifs du Grand Dijon. Le service public de la fourrière automobile, loin de se réduire à son aspect répressif, répond avant à tout ces priorités.

200 c’est le nombre de véhicules stationnés abusivement sur l’agglomération dijonnaise. Il s’agit principalement de voitures ventouses ou tout simplement d’épaves abandonnées par leur propriétaire sur la voie publique.
Ainsi, du 2 mai au 31 juillet 2005, le Grand Dijon a lancé une vaste opération d’enlèvement de ces véhicules qui, pour la plupart, constituent l’un des principaux vecteurs du sentiment d’insécurité dans l’agglomération dijonnaise, à l’origine de nombreuses doléances de ses habitants.

Sur l'année 2006, 331 véhicules abandonnés ont été mis en fourrière, sur décision des autorités de police. N'ayant plus de valeur, ils ont été détruits pour la plupart d'entre eux. 887 autres véhicules ont été placés en fourrière (stationnement gênant, abandon sur lieu privé...), ce qui porte le total en 2006 à 1218 véhicules enlevés.

L’espace public ainsi libéré, le stationnement des chalands ou des riverains en est facilité. On l’oublie trop souvent mais la fourrière automobile est en effet nécessaire pour améliorer la fluidité du trafic urbain (enlèvement des véhicules mal garés et en stationnement gênant), augmenter la vitesse commerciale des transports collectifs (respect des interdictions de stationnement sur les arrêts et dans les couloirs de bus), assurer le confort des résidents en dégageant les accès aux habitations (bateaux et portes cochères), garantir la sécurité et la circulation des piétons sur les trottoirs (mères de familles avec poussettes, par exemple), faciliter les interventions des pompiers et des services de secours, permettre la tenue de manifestations urbaines (cérémonies, marchés…) et faire respecter l’environnement (enlèvement pour mise en destruction des vieilles voitures et des épaves abandonnées sur la voie publique).

Une délégation de service public
Depuis le 1er janvier 2000, la Communauté de l'agglomération dijonnaise est compétente en matière de gestion et de création de fourrière automobile. Ce service fonctionne depuis le 1er mars 2000 aux termes d’un contrat de délégation de service public qui a été attribué par délibération du 17 mars 2005 et confié à la Sarl Leveillé & Jolinet, 30 boulevard de Chicago à Dijon.

Le délégataire met à la disposition de ce service 4 camions avec plateau pouvant transporter deux véhicules, mais également 2 camions plus petits et maniables pour enlever une voiture dans les rues étroites. La prescription de mise en fourrière est décidée, à tout moment, uniquement par les autorités de police. Le délégataire se doit donc de disposer d’une très grande capacité d’adaptation et d’organisation pour enlever les véhicules, les stocker et les restituer tous les jours sur une large plage horaire.

Tout véhicule peut être mis en fourrière s’il est en stationnement gênant sur un trottoir ou sur un emplacement réservé aux handicapés, devant une porte cochère ou dans certains secteurs les jours de marché par exemple, mais, également s’il est en stationnement abusif, c’est-à-dire s’il reste plus de 7 jours consécutifs sans être déplacé.

Le propriétaire doit récupérer son véhicule auprès de la Sarl Leveillé & Jolinet et s’acquitter de la somme de 91,50 € (+ 4,60 € par jour de garde - tarif 2005), sans compter les frais de contravention à régler au Trésor Public. Si le véhicule n’est pas réclamé dans un délai maximum de 45 jours celui-ci est vendu aux Domaines ou détruit, selon son état !

Délégataire du service public de la fourrière automobile :
Sarl LEVEILLE & JOLINET - 30 boulevard de Chicago - 21000 DIJON
Tél : 03-80-65-42-17

La restitution des véhicules est assurée ainsi :
- du lundi au vendredi :
> sans appel téléphonique : de 8 h 00 à 12h 00 et de 14 h 00 à 18 h 00
> sur appel téléphonique  : de 7 h 00 à 8 h 00 et de 18 h 00 à 21 h 00
- le samedi
> sur appel téléphonique  : de 8 h 00 à 12 h 00
- les dimanches et jours fériés :
> sur appel téléphonique  : de 18 h 00 à 20 h 00

La restitution au-delà des plages horaires sus-indiquées peut intervenir à titre exceptionnel pour les médecins et les infirmiers (macaron de la profession présent sur le pare-brise).

Les bons plans pour stationner : suivez le guide !

Les solutions de stationnement à Dijon sont nombreuses, certaines nouvelles, toutes adaptées à l’usage de chacun ou à un besoin spécifique. Que faire pour stationner facilement, longtemps ou plus près ?
Toutes les astuces sont dans le nouveau « Guide pour Stationner » édité par la Ville de Dijon.

Pour tous renseignements utiles 0800 21 3000 ou http://www.dijon.fr/