le Grand Dijon
Regards sur ...
 Institution
 Territoire & Attractivité
Découvrir
 Economie
 Déplacements
 Environnement [Déchets-Eau-Energie]
 Urbanisme & Habitat
 Cohésion sociale et territoriale
 Enseignement & Recherche
 CarteCulture Etudiants
 Sport - Culture
 Complexe funéraire
 N.T.I.C.
 Europe et International
A votre service
 Infos pratiques
Divia
Piscine
Latitude 21
Site Trions Nos Dechets
Zenith Dijon
Dijon

Liens
Documents
Chiffres clés
Contact
Cartographie


sam. 10 décembre 2016
  Accueil / Archives / Vivre dans... Le Grand Dijon / Protéger / L'EAU ET L'AGGLOMÉRATION
 
 L'eau source de vie, au coeur de notre vie> Eau Dijon : Le saviez-vous ? <
 La consommation : du bon usage de l'eau

 

 

Le saviez-vous ?



Que contient l’eau à Dijon ?
Calcium105 mg/litre
Magnésium3,9 mg/litre (inférieure à la norme de 50 mg/litre)
Sodium4,8 mg/litre (inférieure à la norme de 150 mg/litre)

(Source : Lyonnaise des Eaux)



Le bilan de notre consommation à la maison
Répartition moyenne (en pourcentages)
de notre consommation quotidienne en eau potable
93 % sont consacrés à l’hygiène et au nettoyage

Bains et douches
Sanitaires
Linge
Vaisselle
Lavage de la voiture, arrosage du jardin
Usages domestiques divers 

39 %
20 %
12 %
10 %
6 %
6 %

7 % sont dévolus à l’alimentation

Cuisine
Boisson

6 %
1 %



Ce que contiennent nos eaux usées
Pour une seule personne qui consommerait 200 litres d’eau par jour, la pollution journalière des eaux évacuées est répartie de la façon suivante :

  • 70 à 90 grammes de matières en suspension,
  • 60 à 70 grammes de matières organiques,
  • 15 à 17 grammes de matières azotées,
  • 4 grammes de phosphore,

Sans oublier les milliards de germes, les graisses, produits toxiques et autres polluants divers.
De quoi justifier un grand nettoyage avant de pouvoir être rejetée dans la nature !

(Source : Lyonnaise des Eaux France)

 

Traquez la fuite ! Sollicitez les releveurs

Ouvrez l’œil et tendez l’oreille, certaines fuites sont facilement repérables. D’autres en revanche se font beaucoup plus discrètes. Dans ce cas, il ne reste qu’à étudier sa facture et déchiffrer son compteur.
Le test «anti-fuite» : relevez le compteur une fois le soir et une fois le matin. Si les chiffres ont bougé, alors qu’aucun appareil électroménager ne fonctionne… il doit y avoir une fuite ! La différence entre les deux chiffres indiquera l’eau consommée à vos dépens.

Autre atout : le releveur. C’est la personne employée à relever votre consommation et qui passe chez vous en moyenne deux fois par an. Facilitez-lui le travail en le recevant avec le sourire ; il vous le rendra bien ! Un compteur relevé dans les meilleures conditions, c’est une facture plus juste. Ecoutez le spécialiste ; il vous signalera toute anomalie au compteur, constatera les fuites et repèrera les systèmes défectueux.