le Grand Dijon
Regards sur ...
 Institution
 Territoire & Attractivité
Découvrir
 Economie
 Déplacements
 Environnement [Déchets-Eau-Energie]
 Urbanisme & Habitat
 Cohésion sociale et territoriale
 Enseignement & Recherche
 CarteCulture Etudiants
 Sport - Culture
 Complexe funéraire
 N.T.I.C.
 Europe et International
A votre service
 Infos pratiques
Divia
Piscine
Latitude 21
Site Trions Nos Dechets
Zenith Dijon
Dijon

Liens
Documents
Chiffres clés
Contact
Cartographie


mer. 7 décembre 2016
  Accueil / Archives / Tramway La concertation / CONCERTATION PRÉALABLE
 
 Présentation concertation tramwayLa Ligne A
 Une nouvelle dynamique...La Ligne B
 le réseau Divia en 2008La desserte du Centre-ville
 > les modes doux <Le matériel roulant
 3 axes prioritairesLa mise en oeuvre
 2 lignes proposées

LES MODES DOUX :
UNE DYNAMIQUE DÉJÀ ENCLENCHÉE

Ces dernières années, les modes de déplacements doux ont également fait l’objet d’une attention particulière de la part des collectivités. La Ville de Dijon, notamment, a initié une véritable politique de piétonisation du centre historique, dont la principale concrétisation est la réhabilitation de la place de la Libération, libérée du stationnement automobile.

Les rues adjacentes à la place ont aussi été rendues aux piétons et l’installation de bornes escamotables limitant l’accès aux seuls riverains munis d’une autorisation contribue à renforcer le sentiment de sécurité et donc le confort de la promenade.

L’action du Grand Dijon s’est, dans le même sens, attachée à développer fortement les déplacements en vélo. La collectivité a adopté à l’unanimité un Schéma directeur cyclable et compte aujourd’hui 153 km de pistes cyclables, plus de 40 contresens cyclables (en zone 30), ou encore 300 arceaux à vélos sécurisés. En février 2008, le Grand Dijon a inauguré Vélodi, un système de location de vélos en libre-service qui offre 350 vélos répartis dans 33 stations et qui compte déjà plus de 10 000 abonnés annuels. D’ici juin 2008, le service s’étoffera de 50 vélos et de 7 stations supplémentaires.

Enfin, l’extension de la zone 30 dans le centre-ville de Dijon a permis de faire un premier pas vers l’apaisement de la circulation et une meilleure cohabitation des différents usagers de l’espace public.
En effet, il n’est pas question de faire disparaître la voiture en ville, mais plutôt de limiter son emploi à des usages adaptés (livraisons, desserte riveraine, achats encombrants…) et de redonner de l’espace aux modes plus respectueux de l’environnement et du cadre de vie.
L’INTERMODALITÉ AVANCE
Le Grand Dijon s’est engagé dans une politique active de développement de l’intermodalité, en coopération avec les acteurs du transport public de son territoire :

♦ Bus Divia, cars Transco, taxis, vélos, voitures sont désormais réunis sur le parvis de la gare de Dijon-Ville pour une plus grande facilité et rapidité de déplacements.
Le passage d’un réseau à l’autre devient plus simple, en particulier grâce à Mobigo (système d’information et de billettique avantageux qui calcule le temps de parcours et couple les abonnements TER et Divia) et à l’entrée des bus Divia dans la cour de la gare.

♦ Mise en service du parking-relais Portes de Mirande et de celui de la Toison d’Or.

♦ Études sur la création de haltes ferroviaires.