le Grand Dijon
Regards sur ...
 Institution
 Territoire & Attractivité
Découvrir
 Economie
 Déplacements
 Environnement [Déchets-Eau-Energie]
 Urbanisme & Habitat
 Cohésion sociale et territoriale
 Enseignement & Recherche
 CarteCulture Etudiants
 Sport - Culture
 Complexe funéraire
 N.T.I.C.
 Europe et International
A votre service
 Infos pratiques
Divia
Piscine
Latitude 21
Site Trions Nos Dechets
Zenith Dijon
Dijon

Liens
Documents
Chiffres clés
Contact
Cartographie


sam. 10 décembre 2016
  Accueil / Archives / Tramway La concertation / CONCERTATION PRÉALABLE
 
 Présentation concertation tramwayLa Ligne A
 Une nouvelle dynamique...> La Ligne B <
 le réseau Divia en 2008La desserte du Centre-ville
 les modes douxLe matériel roulant
 3 axes prioritairesLa mise en oeuvre
 2 lignes proposées

voir en détail
voir en détail

 

 

LA LIGNE B
DE GARE DE DIJON-VILLE À QUETIGNY, VIA LE CENTRE-VILLE

L’itinéraire principal démarre en gare de Dijon-Ville, rejoint la place Darcy (via l’avenue Foch) puis la place de la République (via les boulevards de Brosses et de la Trémouille).
De là, via le boulevard Clemenceau, le TCSP arrive place Jean Bouhey (desservant Congrexpo, la Cité des Affaires Clemenceau et l’Auditorium), emprunte le boulevard de Champagne puis l’avenue Raymond Poincaré afin de desservir le quartier des Grésilles.
Via le boulevard Trimolet, l’itinéraire rejoint ensuite le secteur hospitalier (desservant également le stade Gaston Gérard, la patinoire, le quartier d’habitat Montmuzard...) puis rentre dans le campus universitaire (plusieurs options sont possibles) pour retrouver la rue de Sully à hauteur des Portes de Mirande (desserte du technopôle Mazen-Sully, de la piscine olympique, du parking-relais Mirande (qui sera agrandi pour être mis à disposition des utilisateurs du TCSP), traverser la rocade et entrer dans Quetigny via l’avenue de l’Université.
Cette ligne B se terminera au centre-ville de Quetigny. À plus long terme, elle pourra être prolongée afin de desservir le futur Parc d’Activités de l’Est du Dijonnais (PAED) qui devrait, sur 100 hectares de terrains cessibles aux entreprises, accueillir pas moins de 6 500 emplois selon les estimations.